Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
4 juin 2005 6 04 /06 /juin /2005 00:00
Petite pause café dans cette ambiance survolté de travail pré-baccalauréale (parce que je le vaut bien).

Je vous offre (ainsi qu'a moi) 5 chanson de Jack Johnson. Mais qui est Jack Johnson? Ne le savant pas moi même, je m'offre ainsi qu'à vous, sa biographie tirée de MCM (ouais d'accord...c'est pas que j'ai pas envie de chercher mieux mais presque...)


Biographie:

Jack Johnson naît à Hawaï. Il surfe durant toute son enfance avant de décrocher un contrat avec la firme Quiksilver. A 17 ans, il devient le plus jeune surfeur à se hisser en finale du Pipe. L'année suivante, il quitte son île pour rejoindre l'université de Californie à Santa Barbara, où il décroche un diplôme en cinéma. Il participe ainsi aux films All For One ou The Show. Jack revient à Hawaï pour y tourner Thicker Than Water, sur le monde du surf. Il enregistre lui-même la bande-son et se découvre par la même occasion, l'envie de continuer dans cette voie. Le film est élu "Vidéo de l'année" par Surfer Magazine. Sa vidéo suivante lui vaut les honneurs des Adobe Highlights Awards de l'ESPN Film Festival. Abandonnant sa carrière pro pour se consacrer à la musique, Jack Johnson sort Brushfire Fairytales en septembre 2002. L'album est produit par Andy Factor, producteur de son ami Ben Harper, ce dernier apparaît d'ailleurs sur le titre Flake. Il part en tournée à la sortie de l'album, avec ses deux acolytes, Adam (batterie) et Merio (basse). En 2003, Jack Johnson signe On and On. Il revient en 2005 avec In Between Dreams.



Donc, c'était un surfeur?!
Bah, c'est bien...Mais est-ce qu'il a aussi bien réussi sa reconvertion que Jimi Hendrix(qui était vendeur de Hot-Dog à Purplerock) ou s'est-il rétamé comme Arielle DeBalle(ou Domballe) et ne sait pas aligner 3 note?

Bien, jugez par vous même. Mais je peux déjà dire que si il fait moins bien les hot dogs que Jimi, il renvoie Ariel dans son lavomatic.



Exrait de l'album ON and ON:





Gone (2 Mo-mp3)

Cookie-Jar (2.86 Mo-mp3)


Symbol in my driveway (2.74 Mo-mp3)

Cocoon










Pour les tablatures allez ICI


Couille de loup
Repost 0
14 mai 2005 6 14 /05 /mai /2005 00:00

Bon, je crois qu'il est temps de parler d'Asia Argento, vu que le film Last Days est sortit hier.C'est le nouveau film de Gus Van Sant réalisateur entre autre du palmé d'or Elephant.

(Copié d'allociné)

filmographie:

Fille unique du réalisateur italien de films d'horreur Dario Argento, Asia Argento débute sa carrière cinématographique alors qu'elle est à peine âgée de 11 ans, dans Démons 2 de Lamberto Bava, et apparaît ensuite dans les films de son père (Trauma, Le Syndrome de Stendhal, Le Fantôme de l'Opéra), tout en multipliant les projets avec d'autres réalisateurs.

Déjà populaire auprès du public italien, sa carrière prend rapidement un tour international. On la retrouve ainsi dans La Reine Margot de
Patrice Chéreau en 1994. En 1998, elle tourne sous la direction de Michael Radford dans B. Monkey. Sa prestation aux cotés de Rupert Everett lui ouvre les portes du continent américain. Après avoir figuré au générique du New Rose Hotel d'Abel Ferrara, elle rejoint le musculeux Vin Diesel à l'affiche de XXX, sa première superproduction, ce qui ne l'empêche pas de figurer entretemps au générique d'un film français (Les Morsures de l'aube).

Parallèlement, Asia Argento passe à la réalisation. En 2000, elle signe son premier long métrage, Scarlet Diva, (auto)portrait d'une star déjantée dont elle écrit également le scénario. Elle renouvelle l'expérience quatre ans plus tard, avec Le Livre de Jérémie, adaptation d'un roman de
J.T. Leroy dans lequel elle incarne une jeune mère qui se prostitue sur les aires d'autoroute.



Last days, portrait des derniers jours de Kurt Cobain, avec Michael Pitt. Ce film est en Compétiton à Cannes

 

Asia Argento, c'est celle dont les filles sont amoureuses et dont les mecs aussi.

Donc cette fois, les filles, vous pourrez pas dire que je pense pas à vous.

 









Photos:




 

Elle a de beaux tatouages en tout cas. Désolé, j'ai pas trouvé de photos plus habillé, enfin j'ai pas beaucoup cherché non plu :p

Les filles sont jalouses?bon des photos de Michael Pitt, la nouvelle star (vous en entendrez parler alors rappellez vous de lui!) deLast DAys.

 

 

 

Oui, bon. c'est tout. Il aime moins se déshabiller qu' Asia lui on dirait...


Couille de loup

 

 

Repost 0
11 mai 2005 3 11 /05 /mai /2005 00:00

 

Bon j'avais fait un putain d'article sur System et il s'est effacé. Donc je suis vénère.

Le nouvel album Mezmerize sortira le 17 mai 2005

single à télécharger Cigaro

Là aussi j'avais fait un commentaire de ce titre mais la j'ai plus envie. il est bien voila.

photos:



Vous avez vu ils ont les cheveux long maintenant! ça fait longtemps que vous les avez pas vu hein?! Ils sont moche hein!

Si je suis remotivé pour refaire un article sur cet album ça peut se faire sinon ça attendra la sortie de l'album.. Désolé, j'suis vénère (S)

Mezmerize


Tracklist

Mezmerize

Release Date: May 17, 2005
Track listing for CD Album


1 Soldier Side - Intro
2 B.Y.O.B. (Explicit Album Version)
3 Revenga
4 Cigaro (Explicit Album Version)
5 Radio/Video
6 This Cocaine Makes Me Feel Like I'm On This Song
7 Violent Pornography (Explicit Album Version)
8 Question!
9 Sad Statue
10 Old School Hollywood

11Lost In Hollywood

Critique de l'album


Couille de loup

 

Repost 0
28 avril 2005 4 28 /04 /avril /2005 00:00
Aymeric m'a envoyé ça, ça déchire pas mal je trouve!
C'est le groupe Storm mais ce qui "déchire" si bien, c'est la pochette de l'album huri-khan.

album-cover




Le punk qui déchire






Je me laisse pousser la touffe encore une fois et je fais le même style :p

le truc qui casse le mythe:



Le tacklisting de Huri-khan:

Written & produced by Trancy Spacer & Spacy Trancer (aka Jam & Spoon) for Allstar Music Productions, Frankfurt.12": 11/1998 DE (Jam/Dance Pool, Frankfurt / Sony; JAM 666565 8) [*]CDS: 11/1998 DE (Jam/Dance Pool, Frankfurt / Sony; JAM 666565 2)

03:50 Huri-Khan (Radio Mix)
07:40 Huri-Khan (More Balls Big Club Mix)
11:01 Huri-Khan (Pose-E-Diva's Club Mix)
08:12 Huri-Khan (Chris Liebigs Less Bollocks Mix)




Commentaire


source




Repost 0
26 avril 2005 2 26 /04 /avril /2005 00:00
Repost 0
25 avril 2005 1 25 /04 /avril /2005 00:00


Au Brésil, la Drum'n Bass connaît un nouvel essor grâce à ses Djs et d'un nouveau son. Le Liquid, Il provient de la fusion de sample de funk et de soul.
Les meilleurs Djs se trouvent à Londres, Paris ou Manchester mais ils sont plus underground qu'autre chose. Ce style de musique est fait pour bouger le corps de jolies belles et essaie de faire sortir la Drum'n Bass du hard-core. Je vous propose des extraits de ces sons à télécharger.

Funkdafield

Mellow

Escape




Repost 0
19 avril 2005 2 19 /04 /avril /2005 00:00
Repost 0
Dévédé Vore - dans Music
commenter cet article
18 avril 2005 1 18 /04 /avril /2005 00:00

J'ai regardé le zapping aujourd'hui et j'ai vu un truc pas mal. C'étais Spleen qui a débarqué sur le plateau d'on ne peut pas plaire à tout le monde. Il a sauté sur la table de Fogiel qui a bien eu peur quand spleen est arrivé. C'étais assez marrant!

Son interview sur lesinrocks.com:

Spleen présente son premier album en écoute et en MP3

Spleen.
Zoom image
A l’occasion de la sortie, le 8 avril, de son premier album She was a girl, le lauréat de notre concours CQFD, l’affable Spleen, répond à nos questions avec humour et vous propose de découvrir plus avant sa musique avec deux titres en écoute dont un inédit et un MP3 à télécharger.

"Léo ferré vit en moi lorsque j’suis affairé, je crois encore en Jackson, j’suis fan de Richardson" : personnage étonnant, à la croisée des arts et des chemins, Pascal Oyong Oly a fait de sa mélancolie un nom de scène. A la fois mime Marceau, clown triste et poète inspiré, Spleen chante l’amour comme si sa vie en dépendait.

De mademoiselle Jane, amour perdu dont les souvenirs parsèment l’écriture éclatée de son premier album, Spleen se limite à une description simple et désabusé : She was a girl. Mais c’est en compagnie d’autres filles, Bianca et Sierra (Coco Rosie), et la cour des miracles qui les entourent (Devendra Banhart, Conor Oberst, Antony), qu’il a puisé l’inspiration pour ses aventures musicales.

D’où cette musique hybride, foncièrement lo-fi, qui doit autant au hip-hop qu’au folk, à la soul ou au blues. Une musique vivante qui prend une dimension quasi mystique sur scène où Spleen, entouré d’une clique de doux dingues, se révèle être un showman époustouflant.

En complément de ce premier album déjà indispensable, Mr Spleen publiera le 17 mai une compilation The Black & White Skin (Crépuscule/PIAS) regroupant des inédits et des collaborations de Spleen, Coco Rosie, Devendra Banhart, Antony & The Johnsons, Jana Hunter, Patricia Marx, Mac Allister, Mrs Love Stream, Diane Cluck, Zahra Hindi, Ben Mo, Zero Watt...

En raison de cette actualité brûlante, lesinrocks.com vous propose de télécharger au format MP3 le morceau Lost, extrait de She was a girl. En écoute également, un autre titre de l’album, King of Doulou, et un titre de la future compilation The Black & White Skin, l’excellent Shame’s of life, où Spleen taquine le micro avec son pote Ardzen (à découvrir en passant le curseur de la souris sur le bouton AUDIO/VIDEO en haut de page…).

Afin d’être complet et avant de laisser la parole à Spleen, sachez que vous pourrez le découvrir sur scène le Le 7 avril à la Scène-Bastille (Paris), le 11 avril en Black Session chez Lenoir sur France Inter (avec Camille), le 23 avril à l'EMB à Sannois (en première partie de Marta High) et le 26 avril au Tryptique (Paris).


Comment s’est déroulé l’enregistrement de l’album ?
Très bien, sans pression. J’ai composé mes instrus dans mon ancien studio de 18m2 avec l’envie de faire des sons qui plaisent à mes potes puis, je suis allé chez JEM enregistrer les voix et faire les arrangements dans l’espoir que Jane ne me trouve pas mauvais comme auparavant.


Le personnage de Mademoiselle Jane revient souvent dans tes morceaux, peut tu m’en dire quelques mots ?
C’est une fille que j’ai rencontré y a 3 ans à Lausanne durant la tournée d’une pièce de théâtre d’Irina Brook dans laquelle je jouais. Elle m’a plu, m’a touché et inspiré tous les titres de l’album.


Comment définirais-tu ta musique ?
Comme un bobun mangé devant un film de Cassavetes sous l’influence de la sauce Harissa d’un grec de la Croix de Chavaux à Montreuil.


Pour quelles raisons as-tu choisi Spleen comme nom de scène ?
Simplement pour qu’on me pose la question. Mais j’y répondrais après avoir trouvé un appartement ou une co-location : spleen55@hotmail.com. Sinon, tapez "spleen" sur Google, il y a des photos qui peuvent répondre à cette question.


Quel est le plus important pour toi, être sur scène ou enregistrer de la musique ?
Bresson différencie le cinéma moderne (où le montage créé…Godard tu es trop fort !) du cinématographe. J’aime beaucoup le cinéma (comme le studio) et le théâtre (comme la scène)…Au printemps je sors un disque et en septembre je vais jouer au théâtre. Voilà !


Tu as accompagné Coco Rosie sur scène et elles participent à ton disque, tu a été invité sur scène pour les concerts de Devendra Banhart ou Bright Eyes. Que partages-tu avec ces artistes ? D’autres collaborations – avec eux ou d’autres – sont-elles prévues ?
Nous avons tous fait au moins une fois l’amour ensemble et personnellement c’est Devendra que je préfère. Pour d’autres collaborations, Antony, Devendra, les Coco Rosie et beaucoup d’autres rencontres musicales participent à la compilation The Black & White Skins qui va sortir en Mai.

As-tu été contacté par des majors ? si oui, pourquoi es-tu resté en indépendant ?
Oui, à peu près toutes…mais ayant du respect pour mon travail et surtout celui des autres musiciens qui comme moi galèrent à cause du fonctionnement des majors, je me devais de leur faire la nique tel un bon Capulet ! Ils m’ont proposé des contrats bidons pensant pouvoir me Montaigu.




Avec les aimables autorisations de The Black & White Skins, Pili Jam & Warm.


Martin Cazenave
05 avr. 2005




Le site officiel de spleen avec des extraits. : spleen
Repost 0
Marc olivier fogiel - dans Music
commenter cet article
13 avril 2005 3 13 /04 /avril /2005 00:00
Si vous cherchez sur google pulp fiction mp3
vous allez peut-être trouver mon site sur la première page mais c'est la ou je veux en venir.
Vous allez surtout tomber sur des sites "parlant" de mp3 et pas forcément des fichiers (car c'est bien ce que l'on recherche quand on tape ça non?)
Et il suffit d'entrer cette ligne dans la barre de recherche: -inurl:htm -inurl:html intitle:"index of" mp3
et la vous aurez simplement les fichiers avec un nom comme pulpfiction.mp3

pas mal non?

une base de fichiers mp3 ( de gainsbourg a queens of the stone age)


Et puis un autre truc trouvé sur le forum d'over-blog.Pour ceux qui ont un site(ou blog) vous pouvez connaitre le nombre de pages que google référence de votre site.C'est assez pratique.



a
http://www.webrankinfo.com/outils/analyse-referencement.php?rub=res


ou alors vous tapez directement dans la barre de recherche de google:allinurl:couilledeloup.over-blog.com site:couilledeloup.over-blog.com


Commenter l'article
Repost 0
18 mars 2005 5 18 /03 /mars /2005 00:00

 

ça y est, l'album sera disponible le 21 Mars, dans 3 jours donc!!!

Mais bonne nouvelle! vous pouvez l'écouter dès maintenant sur myspace.com!

Voici le lien: Lullabies to paralyse
Bon le seul "problème" si s'en est un, c'est qu'on est "obligé" d'écouter l'album en entier, c'est à dire qu'on ne peut pas sauter d'une plage à l'autre.Mais quand on aime on ne compte pas!

Je ferai une critique dans pas longtemps.

Je vous remets la tracklist si vous aviez oublié..

1. This Lullaby
2. Medication

3. Everybody Knows That You're Insane
4. Tangled Up In Plaid
5. Burn The Witch
6. In My Head
7. Little Sister
8. I Never Came
9. Someone's In The Wolf
10. The Blood Is Love
11. Skin On Skin
12. Broken Box
13. You Got A Killer Scene There, Man
14. Long Slow Goodbye

Are you ready for the Queens!?

 

 

La critique de cet album!!

Repost 0

VACARM.net

vacarm.net

Rechercher

Articles Récents

Catégories