Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
5 août 2008 2 05 /08 /août /2008 00:12
rodrigo y gabrielaOriginaire de  Mexico City (Mexique), Rodrigo Sanchez et Gabriela Quintero distillent un flamenco acoustique endiablé grâce à leurs influences métal. En effet, les deux comparses ont fait parti du groupe de Trash metal Tierra Acida mais ont décidé de déménager en Europe pour développer un style de musique bien moins ancré dans des stéréotypes. C'est pourquoi Rodrigo et Gabriela ont attéris à Dublin (Irelande) et ont bâti leur réputation sur une musique faite d'une rythmique très rapide avec des solos précis et aussi certaines reprises tels que "Stairway To Heaven" de Led Zeppelin ou encore "Orion" de Metallica. Les albums Re-foc et l'album Rodrigo y Gabriela sont disponibles à la vente.Le groupe repasse le 26 novembre 2008 au Bataclan après être passés deux fois en France cet été.

Site internet
Myspace

Articles connexe:Rodrigo y Gabriela-Captain Casanova- Video Rodrigo y Gabriela-Diablo Rojo Video tablature Rodrigo y Gabriela-Video-tablature-gp3
Repost 0
31 juillet 2008 4 31 /07 /juillet /2008 13:58
sticky skateboard clothingDécouvert l'année dernière par hasard, Stickyskateboard.com propose la vente de T-shirt originaux évidemment porté sur le monde du skate...

Pour 10€, vous avez un T-shirt personnalisé et pour 50€ la board qui va avec.
Repost 0
31 juillet 2008 4 31 /07 /juillet /2008 08:34

Chronique en version originale sur Vacarm.net

Rated_rDeux ans après leur album éponyme, les Queens Of The Stone Age se lancent dans leur deuxième opus intitulé Rated R. Une évolution se fait sentir car on assiste à l’éviction du batteur et fondateur du groupe Alfredo Hernandez  mais surtout à l’arrivée de Nick Oliveri (Kyuss), Mark Lanegan (Screaming Trees) et Dave Catching. Avec ce nouveau line-up, Josh Homme va nous fournir une galette beaucoup plus originale et l’évolution des compositions s’apprécie à sa juste valeur dans un nouveau millénaire qui voit apparaître des groupes de plus en plus plats et insipides.

 

Lire la suite …

Premier morceau et première claque. « Feel Good Hit Of The Summer » fait l’effet d’une bombe avec son apologie de la drogue sur un rythme d’enfer et tout ça avec un seul accord ! Les paroles se résument à : « Nicotine, Valium, Vicodin, Marijuana, Ecstasy and Alcohol … cocaine » . Ce sera véritablement l’hymne des Queens pendant ses concerts et ça l’est encore aujourd’hui. L’originalité réside aussi dans la pochette de ce single , réalisée avec tous les produits illicites cités dans la chanson, mais aussi à son clip qui voit la descente aux enfers d’un personnage complètement drogué. On peut alors se demander ce qui nous attend après le bien nommé « Tube de l’été ».

Quelle va être notre surprise en découvrant les cœurs de Nick Oliveri et Mark Lanegan qui se font doux et suave sur « Leg Of Lamb », « Better Living Through Chemistry » et « In The Fade ». Cet album montre aussi qu’Oliveri a trouvé sa place dans le groupe après avoir participé à la tournée de Queens Of The Stone Age en 1998.  Pour preuve, Il apparaît en chanteur principal sur trois titre : le calme et magnifique « Auto Pilot », l’énervé  et controversé pour ses paroles limite pédophiles « Quick And To The Pointless » et le tout aussi énervé « Lightning Song ». Nick apparaît alors sur l’album et en concert comme le moteur énergétique du groupe et qui apporte cette fureur qui lui faisait tant défaut. C’est clair qu’on aurait mal vu sur « Lightning Song » Homme hurler à la mort : « I’m feeling so sick, i’m feeling so fucking siiick !! ».

Il va y avoir aussi un changement radical au niveau de la batterie avec l’apport des percutions de Barrett Martin qui donneront une saveur exotique et beaucoup moins Stoner aux compostions. De plus, les cymbales sont sur cette production largement mise en avant ce qui confère à l’ensemble une plus grande légèreté. La production de Chris Goss et Josh Homme y est surement pour quelque chose et on sent que celle-ci à largement évoluée et que les deux hommes nous proposent un son limpide, avec une basse encore très présente, des transitions travaillées mais surtout des voix qui se fondent avec les instruments ce qui n’était pas forcément le cas pour le premier opus.  De nombreux collaborateurs ont participé à l’enregistrement de cet album que ce soit pour des backings, du piano, l’ajout d’une basse ou d’une batterie. Le dernier titre « I Think I Lost My Headache » comporte une piste cachée assez étrange puisque ce sont des clarinettes, trombones et autres cuivres qui nous livrent une sorte de jam bizarre et qui peut s’avérer déconcertante à la fin d’un album rock comme celui-ci…

Rated R est donc un album complet qui fera connaître les Queens Of The Stone Age au monde entier avec ses tubes « Feel Good Hit Of The Summer », « Auto Pilot », « Monsters In The Parasol », « In The Fade” pour ne retenir qu’eux. Le groupe a murit et s’est forgé une forte identité avec l’arrivée de Nick Oliveri qui apporte à la formation de Palm Desert la puissance vocale, la présence et le niveau de basse qui lui manquait. Cet opus peut donc être considéré comme charnière dans l’évolution de la formation car il dépasse réellement tous les codes du monde Stoner avec des compositions plus innovantes tout en gardant cette énergie qu’avait l’album précédent et qui se trouvé décuplée avec la rage d’Oliveri. On espère évidemment que ça va durer avec le prochain !

 .:Tracklist:.

1. Feel Good Hit of the Summer
 2. The Lost Art of Keeping a Secret
 3. Leg of Lamb
 4. Auto Pilot
 5. Better Living Through Chemistry
 6. Monsters in the Parasol
 7. Quick and to the Pointless
 8. In the Fade        
 9. Tension Head
10. Lightning Song
11. I Think I Lost My Headache

Articles liés: Queens Of The Stone Age - Lullabies To Paralyse  System Of A Down - Mezmerize   Gorillaz - Demon Days  Patrice - Nile  Foo Fighters-In your Honor

 

… masquer la fin
Repost 0
30 juillet 2008 3 30 /07 /juillet /2008 13:25

Version originale sur Vacarm.net

queens of the stone ageEn 1996, après 9 ans de bons et loyaux services au sein du groupe Kyuss, Joshua Homme, ayant effectué un bref passage chez  les Screaming trees de Mark Lanegan,  décida avec Alfredo Hernandez (Kyuss) de créer les Queens Of The Stone Age. Leur premier album éponyme sorti en 1998 sur Loose Groove records est souvent défini, comme le fut Kyuss, de « stoner-rock » bien que Homme a toujours trouvé ce terme inapproprié et donnant une image négative au groupe. Cet opus est donc le point de départ de l’histoire des reines de l’âge de pierre et les prémices d’une singularité qui leur est propre.

Lire la suite …

Ce sont Josh Homme et Alfredo Hernandez ont qui ont enregistré seuls cet album, Homme se faisant créditer en tant que Carlo Von Sexron pour la basse. Ce n’est que par la suite que Nick Oliveri (Kyuss) et Dave Catching les rejoindrons pour la tournée. Dès les premières notes de « Regular John », le ton est donné : Ca sera lourd et sans concessions. Joshua Homme jouant sur un ampli de Basse, le son en est d’autant plus pesant et présent. Sur la majorité des titres, la composition est simple et des riffs redondants apparaissent ce qui crée une atmosphère oppressante. Dès « Avon » où les deux premiers accords sont répétés pendant 30 secondes et autant à la fin, on sent cette volonté de maintenir sous tension l’auditeur tout comme sur le titre « Walkin On The Sidewalks » qui se termine par prêt de 2 minutes pendant lesquels deux accords de guitare sans chant se font entendre et qui nous fait nous demander : "Mais quand est-ce que ça s’arrête ?!". La volonté avouée de Homme est, pour la quasi totalité de ses chansons, de réaliser une composition simple et qui rentre directement dans la tête. Le style du groupe peut aussi se comprendre par ses morceaux très paradoxaux : Sur « I was a teengae hand model », le dernier titre, on peut entendre des maracas, un piano, des voix calmes, pas de guitare… Une gentille balade en somme mais tout de même parsemée de sons synthétiques stridents qui se font de plus en plus violents à la fin jusqu’à devenir inaudible. C’est sur des morceaux comme « Mexicola », « you can’t quit me baby », « Give the mulet what he wants », que l’on se rend compte de l’importance de la basse et des sonorités lourdes avec toujours une partie de guitare claire et des intro d’au moins 30 secondes spécifiques à l’esprit Queens Of The Stone Age.

D’après un sondage sur le forum des fans de QOTSA, leur titre préféré, tous albums confondus est étrangement « Hispanic Impressions » qui est un morceau instrumental excellent  et reflétant exactement la vision du groupe avec une trame simple et des ajouts de compositions plus technique mais qui se fondent très bien dans l’ensemble du titre. Et c’est là que lorsque l’on écoute les Queens, souvent on ne peut qu’apprécier la partie instrumentale mais la voix de Josh Homme si particulière divise. En effet, celui-ci, à la base, ne souhaitait pas chanter dans le groupe comme c’était le cas avec Kyuss. Au départ, il voulait faire appel à plusieurs chanteurs différents pour poser sur l’album mais çela ne s’est pas fait et du coup Homme se voit obligé de prêter sa voix ce qui ne le dérange finalement pas outre-mesure... Ce n’est pas forcément une mauvaise idée car son timbre est assez aigu et toujours clair ce qui tranche avec l’esprit stoner de l’époque qui voudrait une voix rauque et criarde pour une musique de ce style. On s’en trouve donc surpris à la première écoute mais le paradoxe que cela entraine est assez jouissif.

Du côté des paroles, les thèmes abordés sont surtout centrés sur les rapports avec la mort, la drogue et surtout l’amour et les rapports Homme/femme... Aussi, Josh donne sa vision assez pessimiste du monde sur des titres comme sur « Mexicola » où l’on peut entendre : « Dans un monde plein de merde et de gazoline, bébé  Un chien est mort, un est au téléphone  Laisse juste un poumon ou laisse-le seul ». De cet album, on retiendra en particulier les titres « Régular John » écrit en collaboration avec John McBain (Monster Magnet) avec sa batterie extraordinairement maitrisée et « If Only », le tube parfait avec un riff rageur et efficace et « Mexicola » avec une basse impulsive et frénétique.

Ces 11 titres furent donc pour le monde des stoners une révélation sur un style bien moins ancré dans un stéréotype « blouson cuir, mulet et voix rauque » mais plutôt dans la recherche d’un son captivant et travaillé. Par des titres efficaces, Joshua Homme nous montre de toute l’étendue de ses capacités de composition, lesquelles il n’avait pas forcément pu exploiter dans sa totalité en faisant parti de Kyuss. L’artiste prolifique nous dévoile grâce à cet opus les possibilités infinies qu’un style de musique peut engendrer. L’ombre de Kyuss n’est pas très loin mais tends à s’effacer dans cet album qui promet un bel avenir aux Queens Of The Stone Age.

.:Tracklist:.

1. Regular John
2. Avon
3. If Only
4. Walkin' on the Sidewalks
5. You Would Know
6. How to Handle a Rope
7. Mexicola
8. Hispanic Impressions
9. You Can't Quit Me Baby
10.Give the Mule What He Wants
11.I Was a Teenage Hand Model

Articles liés:Queens Of The Stone Age - Lullabies To Paralyse  System Of A Down - Mezmerize   Gorillaz - Demon Days  Patrice - Nile  Foo Fighters-In your Honor

 

… masquer la fin
Repost 0
30 juillet 2008 3 30 /07 /juillet /2008 13:16
Le principe d'Akamusic est simple: Vous êtes un artiste et recherchez des producteurs qui ne seront autre que les internautes qui miseront sur vous. En effet, votre but premier est de pouvoir enregistrer un album à moindre frais. En tant que producteur, vous toucherez un pourcentage sur la vente des CD du groupe que vous supportez. Pour plus d'info rendez-vous sur le site d'Akamusic.com.
Repost 0
30 juillet 2008 3 30 /07 /juillet /2008 12:48

Label 2'chLabel 2'ch (la belle deuch) est un groupe breton à texte humoristique et aux accents swing. Pour découvrir les excellents titres "Des Gens", "imaginez vous"(whisky) ou encore "Maurice", rendez vous sur leur MySpace. Vous pourrez retrouver Label 2'ch en concert tout l'été dans les bars du Morbihan essentiellement et à la Fête de l'HUMA le 12 septembre.

Le groupe se compose de FLORIAN : chant, guitare, FLO : Batterie, LIONEL : guitare, MATTHIEU : saxophone, RAPHAELSEBASTIEN : chant, guitare, THIERRY : basse, THOMAS : trompette, YUNA : chant.

: trombone,


Pitch:"Label 2'ch, ou quand le swing rencontre l'humour. Cocktail d'agrume cuivré de gratte sèche et de rythme bien poivré, ils vous emmènent en balade pour vous faire swinguer, rêver. Entre troquets et scènes ils vous balancent sans jamais avoir le mal du spectacle. Chapeau melon et veste en cuir, ce jazz-rock-swing, se nomme: la « 2'ch musique »."


Pour pre-commander l'album de Label 2'ch, rendez vous sur cette page.

Label 2'ch

Repost 0
29 juillet 2008 2 29 /07 /juillet /2008 13:20

 

Live report en version originale sur Vacarm.net

La soirée dub la plus célèbre de la capitale s’offre les quais de seine pour cette édition estivale. Les plus grands soundsystem de la scène dub anglaise et Européenne étaient présents pour Dub Station au Batofar. La spécialité de ce festival est de faire venir les groupes avec leur propre matériel pour retrouver les bonnes sensations artisanales du Dub. C’est donc dans une ambiance électrique que ce sont produits le célèbre Aba Shanti I et les français de Blackboard Jungle.

 

Lire la suite …

 

Environ 1 000 personnes s’étaient amassées devant le Batofar pour ce festival Open-air. De culture musicale différente, chacun a su trouver son compte avec la programmation proposée par Music Riot.

Dub Station-Batofar
Dub Station-Batofar

Aba Shanti I est un soundsystem anglais de référence pour tous les amateurs de Dub. Rien de mieux pour bien démarrer la soirée. Celui-ci nous a offert des samples bien connus du public et les a mixé avec une dextérité sans égale. L’expérience s’est vraiment ressentie dans son mix car il jouait ses morceaux en fonction de la réaction du public. Celui-ci fut conquis par la maitrise et l’énergie du DJ de la soirée.

Aba Shanti I
Aba Shanti I

Après un set de deux heures, Aba a laissé la place à Blackboard Jungle qui est un collectif basé à Rouen et crée en 1994 par le biais d'une émission de radio du même nom. Blackboard Jungle construit son propre system de diffusion sur le modèle de célèbres sonos anglaises (Jah Shaka, Aba Shanti, Jah Tubby's etc...).

Blackboard Jungle
Blackboard Jungle

En ce dimanche 6 Juillets, ils ont assuré un set groovy et entrainant. La foule amassée était ravie d’écouter du bon son toute la soirée et profiter d’un temps particulièrement clément.


Blackboard Jungle

C’est donc sur une note très positive que s’est terminée cette soirée. Encore une fois, le Batofar a su nous proposer des concerts de qualité, dans une ambiance excellente et avec une très grosse énergie à revendre. Apprenez-bien la devise: JAH LOVE!

Plus de photos dans: Album concerts

 

… masquer la fin
Repost 0
29 juillet 2008 2 29 /07 /juillet /2008 10:35

 

Version originale sur Vacarm.net

C’est à l’occasion de leur venue à Paris, pour défendre le premier album, Inflickted, de Cavalera Conspiracy que nous avons rendez-vous avec le groupe. L’interview maintes fois déplacée fini par se faire, nous retrouvons Marc Rizzo et Johny dans la petite loge du Bataclan.

Lire la suite …

Peter : Tout d’abord, vous venez de commencer votre tournée européenne, comment cela se passe ?  Sur la première date comment était le public ?

Johny : Sur la première date, la foule ondulait  comme une vague, c’était dément.

Marc : Effectivement c’était très bien, le public européen est super.

Peter : Y-a-t-il une bonne ambiance au sein du groupe, il n’y a pas trop de problèmes d’ego sur scène vu la notoriété des musiciens ?

Marc : Nan il y a vraiment une bonne ambiance, tout le monde était content de retrouver les frangins Cavalera, de nouveau amis. Il y a une super ambiance entre nous depuis le début.

Peter : Joe était en studio pour l’enregistrement de l’album, aurais-tu aimé jouer les morceaux en live avec lui ? 

Marc : (Ne comprenant pas que l’on parle de Joe Duplantier) Mais c’est Joe, c’est Johny, il a une grosse barbe.

Peter : Ah oui oui je sais, c’est pas ça que je voulais dire, je parlais de Joe Duplantier qui est sur le cd mais pas en live.

Marc : Ah ouais ok ok, Joe est super. Mais en fait il a déjà joué avec nous sur des dates aux Etats-Unis et c’était cool. J’adore son groupe Gojira, d’ailleurs il est en studio avec eux, c’est pour ça qu’il ne peut pas faire la tournée avec nous.

Peter : Johny qu’est ce que ça te fait de rejoindre le groupe ? Tu as accepté rapidement ?

Johny : Bien sûr j’ai accepté tout de suite. C’est un peu un rêve qui devient réalité, j’ai grandi avec la musique de Sepultura. C’est comme un rêve de jouer avec eux deux, en plus il y a Marc qui est vraiment un très grand guitariste. (Marc lui fait signe de la main, et dit que c’est des conneries).

Peter : Ca n’a pas été trop dur d’apprendre toutes les chansons si vite ?

Johny : Non, ça n’a pas été trop compliqué finalement, on a beaucoup répété et Marc m’a bien aidé et accompagné pendant ce temps. 

Peter : Où préférez- vous jouer, dans des grands festivals, des salles plus modestes… ?

Marc : Il y a tout le temps une bonne ambiance de toute façon. C’est différent, il y a plus de communication avec le public dans les petites salles, mais un gros festival, avec tout ce monde devant nous, c’est vraiment énorme. Les deux sont complémentaires en fait, j’aime autant jouer dans des festivals que dans des petites salles, les deux ambiances sont vraiment très cool.

Peter : Max disait plus tôt que vous choisirez des petits groupes que vous aimez bien pour ouvrir vos concerts en Europe, peux-tu nous en dire un peu plus ?

Marc : Ouais on veut donner leur chance à de jeunes formations, comme ce soir c’est un petit groupe de Lille, qui s’appelle Unswabbed.

SiN : Continues-tu à composer pendant la tournée, que se soit pour Soulfly, Cavalera Conspiracy ou tes projets solo ?

Marc : Oui je continue tout le temps à écrire, que se soit pour l’un ou l’autre de mes projets, je continue sans cesse à composer en tournée, il y a plein de nouvelles choses qui ont été composées d’ailleurs depuis le début de la tournée aux States.

SiN : Penses-tu qu’il y aura un second album de Cavalera Conspiracy, et si le line-up restera identique ?

Marc : Oui un second album verra sans doute le jour, avec le même line-up, ça s’est vraiment bien passé pour celui-ci, donc autant continuer avec les mêmes personnes, vu que l’énergie était excellente en studio.

SiN : Est-ce vraiment différent de composer pour Cavalera Conspiracy que pour Soulfly ? Es-tu autant impliqué dans la composition des deux groupes ? Et dans lequel penses tu apporter le plus ?

Marc : Je pense que c’est à peu près égal, je me charge des parties solos pour les deux groupes. D’une certaine façon j’ai apporté un plus à chacun des groupes, même si ce n’est pas forcement de la même manière je pense être autant impliqué dans l’un ou dans l’autre. 


SiN : Nous savons que tu es un grand fan de Sepultura, donc qu’est ce que ça te fait de jouer avec les membres fondateurs Max et Igor ? Te sens-tu effacé par rapport à eux dans le projet ?

Marc : Oui c’est vraiment extraordinaire. Déjà quand Max m’a contacté pour Soulfly c’était déjà formidable. J’ai toujours adoré Sepultura, et là de revoir les frères de nouveau réunis et en bons termes c’est merveilleux. Mais je ne me sens pas véritablement effacé, ce n’est pas vraiment ça, bien sûr le groupe est pour leur retour ensemble, mais je suis là pour les soutenir, donc c’est un grand honneur. 

SiN : Pour toi lequel de tes projets, à part tes albums solos, est le plus complexe techniquement ?

Marc : Mes projets solos sont les plus techniques bien entendu avec les parties Shred et les parties flamenco. Mais pour Soulfly et Cavalera Conspiracy c’est presque équivalent, je me charge surtout des parties solos comme je vous le disais, donc pour moi les deux se valent, ils n’y a pas un vraiment plus technique que l’autre.

SiN : Maintenant une petite question à propos des voix, vu que tu chantes sur ton album solo pourquoi ne chantes-tu pas sur Inflickted ?

Marc : Mais si je chante sur « Sanctuary ». (Pause, puis il rit) En fait je dis deux mots. Mais j’y travaille, j’aime beaucoup chanter et je m’entraine là. En live je remplace Joe pour une chanson sur laquelle il chante sur l’album.

SiN : Pour Max Inflickted a été l’un de ses meilleurs et de ses plus faciles enregistrements, est-ce la même chose pour toi ?

Marc : Ouais c’était une bonne ambiance, c’était assez facile, mais tous mes derniers enregistrements se sont super bien passé. J’aime être en studio et enregistrer de nouvelles compos, pour les jouer en live après. Donc les enregistrements se passent bien, je suis tout le temps très enthousiaste.

Johny : Marc a en plus deux fois plus de boulot il doit apprendre les solos et la partie rythmique, il est vraiment très fort.

Marc : Arrête de me balancer des fleurs. (Rires)

Peter : Y aura-t-il une autre édition de l’album ? Car deux chanson bonus sont arrivées sur MySpace récemment, seront-elles dans une nouvelle édition ?

Marc : Pardon ? Je ne vois pas trop de quoi tu parles.

Johny (s’adressant à Marc) : Si deux bonus sont apparus sur le net, « In Conspiracy » et « The Exorcist ».

Peter : Oui voilà, c’est ces deux là, une autre édition les incluant verra-t-elle le jour bientôt ?

Marc : Ah ouais j’ai joué sur celle là, mais je ne sais pas trop pour une autre édition, je ne m’occupe pas beaucoup de ces choses là en fait. 


Peter : Le prochain album de Soulfly sort en même temps que la tournée Cavalera Conspiracy se termine, donc toi et Max prenez une pause avant la tournée pour Soulfly ?

Marc : Non en fait, pas de pause du tout, on finit la tournée Cavalera Conspiracy tout en débutant celle de Soulfly, on joue avec les deux groupes à Tempe d’ailleurs, dans l’Arizona pour le festival D-Low Memorial, qui est évidemment très cher à Max. (ndlr : c’est le festival créé par Max pour la mort de son beau fils Dana Wells).

Peter : Comment sonnera le prochain album de Soulfly, sera-t-il dans la même veine que Dark Ages ?

Marc : Ouais on a continué dans la même veine, il va être vraiment lourd.

Peter : As-tu autre chose à nous dire sur cet album ?

Marc : Nan pas spécialement, mais les fans vont vraiment être ravis. C’est dans le même style que « Frontlines » (ndlr : premier single de Dark Ages) en fait. Attendez-vous à quelque chose de très heavy et de très rapide.

Peter : Dernière question à propos de Soulfly, cela fait quelques albums que le line-up ne change plus, est-il enfin stable ?

Marc : Oui pour l’instant le line-up va rester le même, cela fait un moment que ça marche comme ça. Mais dans l’avenir je ne sais pas, on verra bien, pour l’instant comme ça c’est vraiment bien.

 

Peter : As-tu pour projet un troisième album solo pour bientôt ?

Marc : Ouais carrément, en fait on fini la tournée Soulfly en Décembre, et je commence à travailler dessus ensuite, il verra le jour courant 2009.

Peter : Et tu penses continuer avec ton propre groupe solo ?

Marc : Oui en effet j’ai mon propre groupe avec lequel j’ai fait quelques dates déjà. Je chante d’ailleurs dessus, enfin j’essaie de m’entrainer un maximum. Et on espère venir tourner en Europe avec. Mais rien n’est très précis encore pour l’instant.

SiN : Et toi Johny, après la tournée avec Cavalera Conspiracy quels sont tes projets ?

Johny : Je vais enregistrer un nouvel album avec Fireball Ministry et je suis en train de monter un projet qui s’appelle The metal awards show.

Peter : Pour finir petite question d’actualité, Rage passait hier soir a Bercy, qu’en pensez-vous ?

Marc : On a joué en même temps qu’eux au Pinkpop. Ils sont vraiment cool, c’est bien qu’ils se soient reformés, on est vraiment fans.

Johny : On a pas pu y aller à Bercy. Vous y étiez ? Alors c’était bien ?

Peter & SiN : Ouais c’était énorme, le groupe était vraiment en pleine forme. Un grand retour à Paris.

Marc : C’est bien ça, j’espère qu’ils vont continuer et faire de nouvelles compos, ça serait dommage sinon.


Merci à Marc et Johny pour cette interview amicale et leur gentillesse, à Annabelle de Roadrunner pour nous avoir arrangé le rendez-vous.

Crédit Photo: SiN


Plus de photos: Album Concerts
Articles liés: Interview John Dolmayan- Juillet 2008

 

… masquer la fin
Repost 0
27 juillet 2008 7 27 /07 /juillet /2008 12:17

Aujourd'hui, la création de la communauté Webzine cinéma sur over-blog. En effet, de nombreux blogs parlent d'actualité du cinéma, font des chroniques de film, des jeux, diffusent du contenu mais il n'existe pas cette communauté sur Over-blog ce qui est chose faite désormais.


N'hésitez pas à vous inscrire et à faire partager ce lien.


Communauté Webzine cinéma



Articles liés: Communauté Webzine musical

Repost 0
27 juillet 2008 7 27 /07 /juillet /2008 11:33
Vous l'aurez compris http://www.websin.fr est en travaux actuellement. Pour vous tenir au courant de l'évolution du site et de son ouverture officielle, abonnez-vous à la newsletter.

Pour me contacter, pour la promotion de votre groupe ou webzine cliquez ici:

Prochainement je vais ouvrir la communauté webzine cinéma pour élargir notre champ d'action et cibler nos articles.

Inscrivez-vous dorénavant à la communauté webzine musical et élargissez votre influence!



Articles liés: Communauté Webzine musical
Repost 0

VACARM.net

vacarm.net

Rechercher

Articles Récents

Catégories